Intervention en Ile-de-France : 01 60 47 00 95

Quels sont les avantages et inconvénients de la pompe à chaleur ?

 Quels sont les avantages et inconvénients de la pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur alternative écologique et économique Principe de fonctionnement Aussi appelée PAC, la pompe à chaleur peut être utilisée comme système de chauffage central. Si votre but est de faire des économies tout en respectant l’environnement, le système de chauffage du PAC offre une importante économie d’énergie. Son principe de fonctionnement se base sur l’extraction des calories contenue dans l’air, l’eau ou le sol destiné à être transformé en énergie afin d’assurer le confort thermique d’une habitation. Même si son fonctionnement nécessite un appoint électrique, votre consommation d’électricité représente une quantité moindre contrairement à l’énergie produite. Les différents modèles de pompe à chaleur existants fonctionnent en suivant le même mode de fonctionnement commune pour la plupart. Seule différence entre les modèles de pompe à chaleur est la ressource naturelle utilisé destiné à son alimentation ainsi que le système de diffusion du chauffage thermique variant selon le type d’appareil. La PAC peut fonctionner seule ou dans certains cas, elle nécessite le raccord à un chauffage central. Ce qu’il faut savoir avant d’investir dans une pompe à chaleur Avant de procéder à l’achat de votre pompe à chaleur, quelques prérequis doivent être revus : L’isolation de votre maison : assurez-vous d’avoir une isolation de logement correct. Si votre habitation subit trop de déperditions de chaleur, les économies d’énergies apporter par la pompe à chaleur seront inutiles. L’emplacement : avec un impact sonore important, placer votre pompe à chaleur loin des pièces de vie est recommandé. Si placer dans une maison, une bonne aération dans la pièce est primordiale. Le réseau de chauffage : relié à un réseau déjà existant fonctionnant au gaz ou au fioul pour les projets de rénovations, sinon pour la construction neuf, vous devez prévoir un budget supplémentaire pour créer un réseau adapté à la PAC. Les meilleurs avantages qu’offre une pompe à chaleur Un produit procurant un confort thermique et un confort sanitaire, la pompe à chaleur fait bénéficier à son utilisateur l’accès au chauffage et à l’eau chaude sanitaire. Un avantage non négligeable, en plus des autres avantages liés à son utilisation. Une faible consommation d’énergie Un atout important pour limiter ses dépenses mensuelles, la pompe à chaleur est un excellent moyen pour économiser sur votre facture d’électricité. Son système utilise l’extraction des calories contenue dans les énergies renouvelables à porter (air, eau, terre) pour alimenter le système de chauffage et de production d’eau chaude. Consommant très peu d’énergie, elle affiche une COP (Coefficient de Performance) fixée entre 4 à 5, en d’autres mots si la COP est de 5, si elle consomme 1 kWh d’électricité l’énergie restituée se voit multipliée par 5 dans le logement. Un impact environnemental très réduit Alimenter principalement grâce aux énergies renouvelables et gratuites. Comme ce sont des carburants naturels, la pollution engendrée par la pompe à chaleur reste l’électricité utilisée consommée pour extraire l’énergie naturelle. Une PAC génère 4 fois moins de CO² qu’une chaudière à combustible. Un appareil deux en un La pompe à chaleur air/eau apporte deux fonctions dans un même appareil : Production de chaleur thermique pour votre logement Production d’eau chaude sanitaire Production de fraîcheur lors des saisons chaudes en été. Une installation aisée Facile à utiliser, la pompe à chaleur fonctionne de façon autonome, avec son chauffage rapide à une température stable, les pièces de votre logement bénéficient d’un confort de chauffage idéal. À cela s’ajoute, la pose simple aussi bien en neuf ou en rénovation. Pour une construction de logement le PAC air-air en version split ou gaine se fixe à un mur ou passant à travers un faux plafond, de même le PAC air/eau elle possède une installation facile. Bénéficier d’aides financières de la part de l’État Éligible aux aides financières de la part de l’État, la pompe à chaleur est un système de chauffage fait partie du programme d’aide à la sortie des énergies fossiles lancé par l’État. Si votre installation est effectuée par un professionnel RGE, vous pourrez profiter des aides de MaPrimeRenov ». Les inconvénients de la pompe à chaleur Performance instable Comme la performance de la pompe à chaleur dépend du nombre de calories contenu dans l’air donc du climat en extérieur. En effet à partir de -10 à -20 °C l’efficacité du PAC diminue, d’où la nécessité d’un système de chauffage d’appoint ou de la mise en place d’une chaudière relais. L’utilisation de l’appoint électrique engendra inévitablement une augmentation de votre consommation d’énergie et une facture un peu plus élevée. Une acoustique bruyante Un confort acoustique devient un facteur d’achat d’une chaudière, tous les modèles de pompe à chaleur sont presque tout bruyants, même si des modèles sont moins bruyants que d’autres, son fonctionnement peut nuire aux voisinages. Avant son achat vous devez vous assurer que votre PAC ne dérangera pas les occupants de la maison en plus des maisons environnantes. Un investissement important Même si éligibles aux aides de l’État, le PAC représente un investissement à l’achat important, vous devez compter en moyenne entre 12 000 et 15 000 euros pose comprise pour les modèles aérothermiques (air/eau). Contrairement, au PAC air-air avec un coût moins élevé à partir de 1 500 euros. Haut critère d’emplacement Avec le bruit créer à cause de son fonctionnement, la pompe à chaleur demande des critères stricts concernant son emplacement. Vous devez vous référer à un spécialiste des pompes à chaleurs pour déterminer un emplacement idéal. Elle doit donc : Être éloigné des pièces de vie et des maisons du voisinage pour éviter les nuisances sonores générées par l’appareil ; Atteignable par la chaleur du soleil ; Dans un endroit isolé à l’abri du vent ; Si à l’intérieur d’une maison, la pièce devra être non chauffée de la maison ; Prendre en compte la météo : prendre en compte les vents dominants ; Évité du placé sous l’extrémité d’un toit en cas de neige, pouvant recouvrir et endommager la machine en cas de gel ; L’orientation du PAC est aussi importante, les professionnels conseillent de ne pas placer son appareil au nord pour limiter le cycle de dégivrages.