Intervention en Ile-de-France : 01 60 47 00 95

Tout comprendre sur le coût d'installation des chaudières

Tout comprendre sur le coût d'installation des chaudières

Déterminer le coût de l’installation de votre chaudière ne commence pas avec l’intervention du chauffagiste ou la prise de contact avec ce dernier pour l’installation. Elle commence bien avant, lors de la prise de décision du consommateur. Il est impératif d’arriver à déterminer les besoins réels en matière de confort thermique. Cette étape permettra de trouver les appareils les mieux adaptés pour un chauffage optimisé. En effet, l’utilisation d’une chaudière trop puissante, ou pas suffisamment, engendrera automatiquement des dépenses énergétiques ou abîmer la chaudière en la faisant tourner en surmenage afin de répondre à la demande en puissance. Il est donc recommandé de faire appel à un chauffagiste qui vous permettra d’identifier vos besoins réels en matière de confort thermique. De la puissance nécessaire pour le chauffage et/ou la quantité d’ECS à la technologie et le type de combustible, sans oublier le mode de distribution de la chaleur, le spécialiste saura identifier et définir les caractéristiques à rechercher dans votre future chaudière. Les devis : ces atouts pour les consommateurs La meilleure façon d’être sûr d’avoir les meilleurs prix est évidemment d’obtenir des devis. Une fois les informations recueillies, il sera plus simple d’effectuer un comparatif entre les divers prix, services et avantages qui s’offrent à vous pour chaque prestataire de service. Ces informations vous seront aussi utiles pour monter votre dossier auprès des agences et organisations proposant des aides (publiques ou privées) ou encore des incitations auxquelles vous êtes potentiellement éligible. Ne négligez donc pas cette étape et obtenez les devis d’artisans chauffagistes qui sauront le mieux répondre à vos besoins pour l’installation de votre future chaudière. Déterminer le coût de l’installation Toutefois, le prix de la pose sera influencé par plusieurs critères. Ainsi ces critères seront pris en considération par le chauffagiste : • La technologie de la chaudière • La difficulté de l’installation (selon l’accessibilité du bâtiment où la chaudière sera installée) • Le type de chaudière (au sol ou murale) • Le type de combustion • La puissance de la chaudière Les coûts additionnels à prendre en considération Le prix ne sera toutefois pas cantonné uniquement au prix de pose. En effet, il y a aussi le coût de la main-d’œuvre, les accessoires ou encore les fournitures pour une installation réussie. Cela, sans compter le prix conséquent pour l’acquisition de la chaudière elle-même. Il n’y a pas de standard de prix applicables à l’ensemble des plombiers chauffagistes et autres spécialistes du chauffage. Ces prix sont ainsi plus difficiles à déterminer, d’où l’importance des devis. Exemples de coûts et dépenses à prévoir pour l’installation d’une chaudière Cependant, nous pouvons vous donner une fourchette de prix selon le marché lors des dernières années. Il faudra ainsi compter entre 500 € et 1400 € pour la main-d’œuvre uniquement. À savoir que le tarif horaire de la main-d’œuvre se situe entre 40 € et 100 € avec le déplacement du chauffagiste. Toujours à titre d’exemple, sachez que le type de chaudière et la technologie employée peuvent aussi grandement jouer sur le prix. Ainsi, si la fourchette pour l’installation d’une chaudière à gaz dite classique sera entre 800 € et 2000 € alors qu’une variante à condensation et production d’eau chaude ira compter entre 2400 € et 8000 €, Il faut aussi savoir que certains fabricants vous proposent aussi des forfaits d’installation. C’est le cas par exemple de Domotelec. À titre d’exemple, pour ce fabricant, vous devrez compter 792 € TTC pour l’installation d’une chaudière où la production d’eau chaude sanitaire est instantanée et 1020 € pour une chaudière dont la production d’ECS est effectuée par ballon d’accumulation. Le remplacement, occasion de réaliser des économies ? Il existe un cas de figure qui est particulier, celui du remplacement. En effet, il est possible de chercher une chaudière afin de remplacer son ancienne chaudière dans le cadre d’une panne totale incapable, voire trop chère pour envisager une réparation. Dans ce cas, opter pour une chaudière similaire (en matière d’énergie utilisée et de compatibilité à l’installation existante), vous permettra d’éviter des travaux additionnels. Le choix d’un remplacement par une technologie presque similaire peut aussi vous permettre de bénéficier des meilleurs rendements de la nouvelle chaudière. Il est conseillé toutefois d’en parler aux chauffagistes que vous contactez pour un devis avant d’aller de l’avant avec l’acquisition de votre nouvelle chaudière. Prévoyez aussi des frais pour la dépose de l’ancien appareil qui s’ajouteront aux frais d’installation de votre nouvelle chaudière. Il faudra alors compter environ 200 € à 250 €. Installation d’une chaudière : comment amortir les coûts ? Il existe de nombreuses aides afin d’alléger les dépenses qu’engendre inévitablement l’acquisition d’une nouvelle chaudière. On pense notamment aux aides publiques de l’ANAH (Agence NAtionale de l’Habitat) comme Ma Prime Rénov’ ou encore l’offre Habiter Mieux Sérénité et le Certificat d’Économie d’Énergie. Certaines de ces aides et incitations sont cumulables et d’autres exclusives. Ces aides peuvent aussi comprendre des bonus selon les paliers énergétiques atteints. Les aides, publiques ou privées, ont généralement des critères d’éligibilité qui s’appuient d’une part sur la catégorie de revenus (modestes ou très modestes par exemple), mais aussi sur les artisans que vous choisirez. En effet, il est préférable de faire appel à un artisan chauffagiste RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour vos projets de rénovations et d’installation de chaudière. Pour conclure, l’état actuel du marché et la concurrence entre les chauffagistes ne permettent pas d’avoir un prix uniforme permettant de répondre immédiatement à la question du coût d’installation. Toutefois, il y a des moyens d’obtenir cette information directement à la source elle-même ; auprès des chauffagistes. En obtenant les devis de plusieurs spécialistes, vous pourrez vous faire une idée de marge, et par conséquent de la moyenne de ces coûts à anticiper. N’hésitez pas non plus d’une part à envisager les aides disponibles et auxquelles vous êtes éligibles (selon les situations), mais aussi à contacter un spécialiste du chauffage de confiance qui pourra vous guider et vous informer (en toute transparence), sur vos besoins réels en matière d’énergie et de confort thermique.