Intervention en Ile-de-France : 01 60 47 00 95

Nous vous apprenons à remplacer votre ballon d'eau chaude

Nous vous apprenons à remplacer votre ballon d'eau chaude

Votre ballon d'eau chaude montre des signes de faiblesse ? Ou a clairement rendue sa dernière goutte d'eau chaude ? Il est temps de procéder à son remplacement, en bonne et due forme. À ce stade, deux solutions s'offrent à vous : Contacter votre chauffagiste, pour faire changer votre cumulus par des professionnels, avec toute leur expertise en la matière. Retroussez-vous les manches, sortez vos outils et démontez votre chauffe-eau défectueux, afin d'en installer un nouveau. Si c'est votre choix, suivez le guide ! Pourquoi changer le chauffeau-eau ? Si votre chauffe-eau à déjà au moins 10 ans, il n'est pas franchement intéressant de chercher à diagnostiquer la panne. Changer un thermostat, une anode ou encore une résistance, c'est perdre du temps sur un appareil déjà affaibli. Les pièces risquent de lâcher, les unes après les autres. Changer le cumulus entier est un bon investissement, surtout que les modèles ne cessent de s'améliorer. C'est l'occasion d'acheter un chauffe-eau nouvelle génération, qui consomment moins d'électricité. Sans compter qu'avec le temps, le calcaire à du s'installer dans votre ancien appareil, réduisant son efficacité et le rendant encore plus énergivore. Le bilan est clair, il faut s'atteler à la tâche. Vidanger un cumulus défectueux Avant de déposer votre chauffe-eau, il va falloir le vider. Cela va prendre un peu de temps et le mieux est d'anticiper la démarche. Vous avez alors deux possibilités, pour procéder à la vidange du cumulus : Ne pas gaspiller l'eau de la cuve : coupez l'alimentation en eau et en électricité du chauffe-eau, puis utiliser à bon escient toute l'eau chaude disponible. Un peu de vaisselle ? Ou un bon bain pour vous détendre avant de se mettre au travail ? … Bref ce que vous voulez pourvu que l'eau se vide ! Procédez à la vidange d'urgence et tampis pour les économies. Dans ce cas, coupez l'arrivée d'eau et d'électricité. Ouvrez les robinets d'eau chaude afin de réduire la pression. Actionnez la purge sur le groupe de sécurité et laissez l'eau s'écouler par le tuyau d'évacuation, jusqu'à vidange complète du cumulus (environ 1 h 30). Préparez la dépose du cumulus Pendant que l'eau s'écoule, profitez-en pour préparer tout le matériel. Pour le démontage de l'ancien chauffe-eau, ainsi que pour le remontage du nouveau prévoyez : Une perceuse, un niveau à bulle et un mètre : seulement si le nouveau modèle nécessite une installation différente de l'ancien. Des pinces multiprises et clés plates, pour démonter et remonter l'ensemble des éléments. Un tournevis d'électricien De la filasse, pâte d'étanchéité et joints. Les accessoires du nouveau chauffe-eau : groupe de sécurité, raccords diélectriques, mitigeur thermostatique. En fonction de l'installation, vous pourrez aussi avoir besoin d'un vase d'expansion, d'un réducteur de pression (au-dessus de 3 bars), ou de flexibles de raccordements. Un partenaire ne sera pas de trop, pour vous aider au démontage, mais surtout au remontage. Hisser le nouveau chauffe-eau et le positionner correctement, afin de réinstaller tous les raccords, n'est pas chose simple, quand on est seul. Démonter le chauffe-eau pour son remplacement Vérifiez avant toute chose, que l'alimentation électrique est bien coupée. Sous le ballon, dévissez le capot plastique à l'aide d'un tournevis d'électricien, puis débranchez les trois fils du thermostat. Démontez le groupe de sécurité, le siphon et tous les accessoires annexes (vase d'expansion, raccords, réducteur de pression …). Pour finir, dévissez les arrivées et sorties d'eau, en prenant garde de ne pas vous brûler, avec le peu d'eau restante. Le cumulus est maintenant libéré, il vous suffit de le soulever, pour qu'il quitte son axe. Déposez-le plus loin, afin que son encombrement ne gêne pas la poursuite de vos travaux. Maintenant, il ne reste qu'a échanger les appareils. Néanmoins, si vous avez peur de ne pas remonter correctement, ou si le nouveau modèle de chauffe-eau implique une installation différente, vous pouvez faire appel aux équipes de votre chauffagiste. Ils effectueront la mise en place du nouvel appareil. En démontant vous-même, vous aurez gagné du temps, sur le tarif d'intervention chauffagiste. Laissez les professionnels se charger du reste, pour une garantie complète, de l'installation conforme du nouveau chauffe-eau. Installer un cumulus neuf Si le modèle est identique, vous pouvez réinstaller votre nouveau cumulus en lieu et place de l'ancien. Munissez-vous de fillasse, pâte d'étanchéité et joints, à ajouter en fonction des raccords (sauf sur le raccord à compression du siphon). Disposez l'appareil avec ses fixations murales et sur son éventuel trépied, accrochez le tout en laissant un peu d'espace pour l'ajustement des raccords. Procédez au remontage de l'ensemble des accessoires du réseau hydraulique : vase d'expansion, raccords diélectriques, mitigeur thermostatique. Ajoutez le groupe de sécurité sur votre ballon d'eau chaude. Reliez le siphon au réseau d'évacuation. Visser le raccord d'arrivée d'eau froide (bleue) ainsi que celui de sortie de l'eau chaude (rouge). Procédez minutieusement au séchage de l'appareil et de ses alentours. De l'eau à pu s'échapper des tuyaux et raccords au moment de l'installation. Mettre en place le réseau électrique : le fil d'alimentation (marron ou rouge), le fil neutre (bleu) et le fil de masse (vert et jaune) dirigé sur la structure du ballon. Régler la température de consigne, à l'aide de la molette de réglage du thermostat. Vérifiez la conformité de l'ensemble de l'installation en fonction de la documentation jointe à l'appareil. Procédez aux serrages définitifs. Mise en service du chauffe-eau Votre installation est normalement terminée, vous allez pouvoir remettre en service votre nouveau cumulus. Nettoyez bien la zone de chantier, puis ouvrez l'alimentation électrique et l'arrivée d'eau. Votre appareil devrait entamer son remplissage, puis commencer à chauffer. Comptez environ 5 h, pour le chauffage intégral d'un cumulus de 100 L. Pendant ce temps, procédez régulièrement au contrôle de l'ensemble des raccords, pour y déceler d'éventuelles fuites. À l'issue de la chauffe, constatez la chaleur de l'eau et procédez, si nécessaire, à un ajustement de la température de consigne. Soyez vigilant quelque temps, les éléments d'étanchéité peuvent bouger pendant plusieurs jours, avec la mise en eau et la chaleur. Au moindre problème, fuites ou mauvais fonctionnement de l'appareil, MBP reste à votre disposition pour intervenir. Nous vérifierons votre installation, précéderons si besoin à quelques ajustements, et réglages, pour un fonctionnement optimal de votre ballon d'eau chaude.